Prise en main d’Ecosia, le moteur de recherche écolo

logo ecosia

Je ne me suis jamais considéré comme un écolo, mais je commence à prendre conscience qu’il y a des choses simples que l’on peut faire pour l’environnement.
Sans bouleverser notre quotidien, ou nous demander trop d’efforts, juste en changeant légèrement nos habitudes

A cette occasion j’ai donc découvert le moteur de recherche Ecosia, qui n’est pas un moteur de recherche comme les autres, je vous explique tout.
Je ne suis pas forcément prêt à devenir vegan du jour au lendemain, ou à ne plus me doucher pour économiser l’eau, mais changer de moteur de recherche pour sauver la planète me semblait un effort raisonnable 🙂

Ecosia, qu’est ce que c’est?

Il y a deux aspects à prendre en compte pour présenter Ecosia:

  • Ecosia est un moteur de recherche un peu particulier
  • Ecosia est surtout une organisation qui mène des projets de reforestation, en plantant des arbres à travers le monde

Le moteur de recherche Ecosia

Ecosia est donc un moteur de recherche, assez similaire a ceux que nous pouvons connaitre
Il est accessible à l’adresse suivante: https://www.ecosia.org/
Je vous recommande de mettre ce lien en page de démarrage sur votre navigateur, et de faire le test sur quelques semaines

Ecosia récolte l’argent des liens sponsorisés présent dans chaque recherche
Avec cet argent, ils payent leurs charges, c’est à dire le personnel et la location des serveurs notamment
Puis ils vont utiliser ce qu’il reste pour mener des projets dans le monde, afin de planter des arbres

Concrètement le moteur de recherche Ecosia est basé sur Bing
Vous retrouverez donc la même mise en page et les même modules:

  • Recherche classique
  • Actualités
  • Images

Si vous avez l’habitude d’utiliser Bing, le changement sera très facile, vous ne serez pas perdu
Si vous êtes plus Google, il y aura quelques changements d’habitudes à prévoir, j’en reparlerai plus tard

A noté aussi que vos données sont protégées (contrairement à d’autres moteurs de recherche qui en font leur fond de commerce)
Vos recherches sont cryptées, et ne sont conservées qu’une semaine. Les données ne sont pas revendues à des tiers et aucun outil de tracking externe n’est utilisé par le site
C’est un plus appréciable sans parler d’écologie

Les projets Ecosia

En septembre 2018, 45% de leur recettes (soit 300k$ tout de même) ont été utilisées pour la replante d’arbres dans le monde
Ce qui représente plus de 2 millions d’arbres plantés
Chaque mois c’est environ 80% de leurs bénéficies qui sont utilisés dans cet objectif

Autre bénéfice, ces arbres sont plantés dans des pays en difficulté, et permettent donc de donner du travail aux populations des pays suivant: Ghana, Ethiopie, Sénégal et Madagascar

En utilisant Ecosia, on participe donc à une cause à la fois écologique et équitable

Bilan après 1 mois d’utilisation

J’écris cet article environ 1 mois après avoir migré vers Ecosia sur l’ensemble de mes ordinateurs (fixe, portable et au travail)
J’ai donc déjà un bon aperçu de l’utilisation de cet outil au quotidien, et je vais pourvoir vous faire un premier retour d’expérience

Mon utilisation de la recherche

Afin que vous puissiez vous comparer, je vais vous expliquer brièvement le type de recherche que je fais au quotidien

Je travaille dans l’informatique, et je suis très actif sur le web avec plusieurs projets en cours, j’avais donc une utilisation assez soutenue de Google
En outre, mes recherches sont souvent spécifiques, techniques. Je ne suis donc pas forcément le meilleur client pour utiliser un moteur de recherche en version alpha (je ne dit pas que Ecosia l’ai, mais j’ai déjà testé des passages à DuckDuckGo ou Qwant sans trop de réussite)

Après un mois d’utilisations je suis globalement satisfait d’Ecosia
Je vais surtout vous expliquer les problèmes que j’ai rencontré, que ce soit des habitudes à changer ou de réels blocages

Les changements d’habitude

Même si au niveau de l’interface on ne voit pas forcément de gros changement, la migration de Google à Bing n’est tout de même pas évidente

  • Les résultats de recherche sont moins précis, on n’a pas forcément l’article idéal en premier, il faut donc prendre l’habitude de scroller un peu plus que sur Google
  • L’auto complétion est moins bonne que sur Google, ce n’est pas dramatique, mais c’est tout de même appréciable que l’on vous propose après 5 caractères la question exacte que vous alliez poser
  • Les recherches en anglais donnent rarement de bon résultat (certes c’est un moteur français, mais Google fait plus facilement le switch je trouve)

Il faut donc s’habituer à ces différences, mais c’est juste une question d’habitude

Les blocages

Au final je n’ai pas vraiment été bloqué à proprement parlé
C’est juste que parfois, sur des recherches très spécifiques, je ne trouve pas de résultat correspondant à ma recherche

Il m’arrive donc parfois de refaire la même recherche sur Google, et la j’arrive à trouver de l’aide
Ça ne m’arrive pas trop souvent donc c’est gérable

Bilan

Au final j’ai pris les nouvelles habitudes, et je n’ai pas l’intention de revenir en arrière pour l’instant
S’il n’y avait pas la contrepartie écologique, j’aurais sans doute laissé tombé, pour conserver le moteur le plus efficace, mais au final je ne trouve pas que ce soit insurmontable quand on sait à quoi ça va servir

En terme de résultats chiffrés, je suis environ à 900 recherches au total sur le mois ce qui représente environ une vingtaine d’arbres plantés uniquement grâce à mes recherches
A noter que ce n’est pas exactement 900 recherches effectuées, le compteur n’augmente pas si vous restez peu de temps sur la page.
Par exemple si vous faites 3 recherches rapidement à la suite ça vous comptera sans doute une seule recherche

Conclusion

En conclusion je suis assez satisfait de Ecosia, sans être totalement subjugué
Mais le problème vient surtout de l’utilisation de Bing, qui a encore pas mal de retard sur Google, et donc il faut accepter de revenir en arrière

Si vous avez mon profil d’utilisation vous aurez peut être du mal à changer pour Ecosia
Mais je pense que pour des profils de personnes qui utilisent moins Internet, ça ne devrait pas trop les perturber.
Les recherches non techniques sont quand même bien gérées par Bing

Et n’oubliez pas qu’il y a une sacrée contrepartie en terme de protection de la planète et de vie privée
250 arbres plantés par an grâce à nos seules recherches c’est quand même cool, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.