Installation de Cacti sur Debian 6


cactiJe viens de me payer un nouveau serveur, je vais en profiter pour faire quelques petits tuto sur l’installation des premiers logiciels et surement faire quelques tests. On commence par un résumé des étapes pour l’installation de Cacti, et quelques petits trucs fun. Pour ceux qui ne connaissent pas, Cacti est l’un des softs open source les plus connus pour monitorer un serveur (cpu, mémoire, disque, réseau, …), il permet notamment de suivre l’évolution de la charge des serveurs avec des graphs.

Installation :

Rien de bien méchant, le classique :

apt-get install cacti

Je passe rapidement sur cette partie car je suppose que vous maîtrisez cette commande et que vous avez déjà un serveur installé depuis longtemps. Mais si c’est une utilisation spécifique ou une distrib nue, sachez qu’il y a un certain nombre de pré-requis pour installer cacti, et que ceux ci seront sans doute ajoutés par apt-get, ce qui peut compliquer légèrement l’installation (apache, mysql, snmp, …)
Un compte mysql sera demandé pendant l’installation (pour le stockage des données), ainsi que le type de serveur web que vous utilisez (Apache2 dans mon cas)

Premier démarrage :

Une fois l’installation terminée vous pouvez accéder à l’interface web via http://adresseip/cacti

Les identifiants par défaut de cacti sont : admin / admin. Il vous sera demandé de changer le mot de passe à la première connexion

Une fois loggué cliquez sur « Graphs ».  La liste des graphs par défaut s’affiche (Memory, Load, …). Pas de panique pour l’instant si les graphs sont vides, il faut quelques minutes pour que les premières données commencent à apparaitre

Ajouter des graphs :

Par défaut sur ma version j’ai récupéré :

  • Memory Usage
  • Load Average
  • Logged in Users
  • Processes

C’est un bon début, mais on ne va pas bien loin avec ca, essayons d’ajouter l’espace disque et l’utilisation des interfaces par exemple.

Pour le faire, on doit retourner sur l’onglet Console puis Devices -> Localhost (par exemple), et cliquer sur « Create graph for this host » tout en haut

Sur cette page on voit toutes les données déjà récupérées par Cacti, en grisée celles qui sont déjà dans les graphs, en normal les autres
De mon coté j’ai de la chance, mes 2 partitions apparaissent en dessous des données déjà utilisées pour les graphs, je clique donc sur les 2 cases à droite puis sur le bouton « Create » en bas à droite

En retournant sur l’onglet « Graph » j’ai bien mes 2 nouveaux graphs qui sont apparus concernant l’espace disque utilisé (ils sont vides pour l’instant, mais petit à petit ils vont apparaitre)

Bon par contre pour l’utilisation de mes cartes réseaux j’ai un soucis, Cacti ne les détectent pas par défaut. Voici la marche à suivre pour ajouter des données, puis des graphs dans cacti

Retourner dans Console > Devices > Localhost, choisir « SNMP Interface Statistics » dans la liste déroulante « Add Data Query » puis valider
La on a un premier soucis, la requête fonctionne mais elle ne retourne aucune donnée, et lorsque vous cliquez sur « Verbose Query » vous avez un méchant message de debug de ce genre :

<em>Data Query Debug Information</em>
<em>+ Running data query [1].</em>
<em>+ Found type = ’3′ [snmp query].</em>
<em>+ Found data query XML file at ‘/usr/share/cacti/site/resource/snmp_queries/interface.xml’</em>
<em>+ XML file parsed ok.</em>
<em>+ Executing SNMP walk for list of indexes @ ‘.1.3.6.1.2.1.2.2.1.1′</em>
<em>+ No SNMP data returned</em>
<em>+ Found data query XML file at ‘/usr/share/cacti/site/resource/snmp_queries/interface.xml’</em>
<em>+ Found data query XML file at ‘/usr/share/cacti/site/resource/snmp_queries/interface.xml’</em>
<em>+ Found data query XML file at ‘/usr/share/cacti/site/resource/snmp_queries/interface.xml’</em>

En fait par défaut le demon snmpd est très sécurisé et votre device « Localhost » dans cacti a été créé avec un paramétrage minimum.
Afin d’accéder aux données sur les interfaces il faut faire quelques réglages

  • Editer le fichier /etc/snmpd.conf et décommenter la ligne rocommunity public localhost si elle est commentée
  • Redémarrer snmpd : /etc/init.d/snmpd restart
  • Configurer la version de votre device sur cacti : Choisir Version 1 dans SNMP Version
  • Laissez les autres options par défaut
  • Cliquez sur Save en bas de page

Maintenant si vous cliquez à nouveau sur « Verbose Query » toutes vos données vont apparaître, et vous pourrez ajouter tous les graphs qui vous intéressent en suivant les mêmes étapes que pour l’espace disque

graph_image

Ça fait déjà pas mal pour aujourd’hui, donc on verra la suite dans un prochain post. A bientôt !

Recent Content